L’addiction aux séries, une maladie depuis peu traitée par les médecins

  • Lisa B
  • Ciné-Séries
  • 10/01/2020
© DR

Un épisode, juste un. Bon, un deuxième. Allez un dernier et au lit ! 5h plus tard et toujours devant Netflix, les yeux secs et fatigués, mais toujours autant écarquillés devant l’écran. On connaît la chanson par cœur, mais faisons attention tout de même, car l’addiction aux séries existe bel et bien. Et les médecins peinent à la guérir.


C’est au Royaume-Uni que les médecins ont fait face pour la première fois à des patients souffrant de l’addiction aux séries. Cette addiction qui pousse au binge-watching constant d’un épisode à un autre, sans pouvoir s’arrêter, est liée avant tout à la multiplication des plateformes de streaming.

C’est le média anglais The Telegraph qui a révélé que trois personnes ont été traitées pour « dépendance excessive au binge-watching » en Grande Bretagne pour la toute première fois. Ces patients se sont alors rendus dans une clinique de Harley Street après avoir admis que Netflix et d'autres services de streaming à la demande avaient pris le contrôle total de leur vie.

Un homme de 35 ans a reconnu que son travail avait même été mis en danger par son besoin constant de regarder des émissions criminelles, pendant au moins sept heures par jour, rapporte The Telegraph, avant de préciser : « Chaque patient a reçu des conseils et une thérapie comportementale cognitive pour vaincre son obsession ».

Adam Cox, le psychothérapeute agréé qui a soigné les trois patients, a donné des explications : « tous les trois étaient tombés dans un cercle vicieux où ils n’arrivaient plus à se déconnecter (…) Un cliffhanger à la télé s’apparente à un mécanisme de récompense, comme l’alcool ou les drogues. Ça libère de la dopamine, ce qui peut être un problème pour ceux qui ont du stress ou de l’anxiété dans leur vie. Ça entraîne du manque de sommeil, ce qui empêche toute productivité ».

Pour rappel, plus de 150 millions de personnes ont désormais un abonnement Netflix, qui s'est ainsi vu remporter 34 nominations aux Golden Globes, dont quatre pour sa série britannique The Crown.

Fin des articles