Quatre euros la place, vive la Fête du cinéma

© Celette

Phase difficile pour les salles de France et de Navarre, qui voient leurs sièges difficilement occupés depuis la fin de la pandémie et des restrictions. Heureusement, il y a la Fête du cinéma, et ses quatre jours de grand écran.

Quatre jours de cinéma en folie, avec des blockbusters, des films d’auteur et des trucs qu’on n’irait pas voir pour 12 balles, mais peut-être que cette fois-ci, pourquoi pas. C’est le retour de la Fête du cinéma, du dimanche 3 au mercredi 7 juillet, avec ses places à 4 euros dans toutes les salles obscures participantes.

Et quand on catégorise les films comme ça, autant vous en évoquer quelques-uns pour illustrer : Top Gun: Maverick, c’est un blockbuster, acclamé par les critiques. Irréductible, c’est un film qu’on n’irait pas voir en salles, et plutôt peu convaincant sur l’affiche avec Jérome Commandeur comme pilote de cet avion douteux. On lui souhaite en tout cas de réussir son entrée au box-office, mais on doute que cette comédie soit celle dont la France ait besoin.

Fin des articles