Entrée Plat Disco : le festival food et bon son gratos du resto-bar audiophile Cadence

Publié le 22 août 2023 à 20h12

par Guillaume Monnier

S'émoustiller les papilles tout en faisant vibrer ses tympans, c'est là l'objectif derrière ce festival monté l'année passée par les fins gourmets et mélomanes de Cadence. L'équipe derrière ce bar-resto audiophile s'est lancée dans cet ambitieux pari de convertir leur soirée du samedi en festival de trois jours avec la précieuse aide du Canal Barboteur, péniche culturelle ambulante le long des canaux de l'Ourcq, Saint-Denis et Saint-Martin.

Côté musique, les deux institutions de bons vivants ont fait appel aux Parisiens Ant Vers, Atangana Records, Bernardino Femminielli, Constant, Empty Full Space, Music For Tourist, Secret Wife qui seront épaulés de quelques noms internationaux comme Axel H de Lima (Pérou), Bogota Soundsystem de Colombie, le Bruxellois Captain Starlight et l'Italienne Sara Mautone pour des DJ sets house et funky à souhait. 

Et pour faire frétiller votre palais, vous aurez le choix entre les cuisines saines, de saison et délicieuses de Buttes Snack Bar, Cadi, Farmers, Trâm Trâm et Pépin. Des huîtres seront aussi à déguster au pied du dancefloor, toujours dans cette recherche du nirvana gustatif et auditif. Régalez-vous ! Aussi, durant les trois jours du festival, seront installés des espaces pour défouler les grands enfants que vous êtes : baby-foot, pétanque, molkky, ping-pong et autres activités à découvrir sur place. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par cadence. (@cadence.paris)

Où ça ? 
Au pied du Canal Barboteur au 19, quai du Lot – 19e

Pour qui ? 
Pour tous les hédonistes, les amateur·rices de bon son et de bonne bouffe 

Avec qui ?
Initié par la team du bar-resto audiophile Cadence avec la collaboration du Canal Barboteur

Pour faire quoi ?
Pour danser et se régaler

Ok, c'est quand ? 
C'est le vendredi 25 (18h-00h), le samedi 26 (14h-00h) et le dimanche 27 août (12h-22h)

Et combien ça coûte ?
C'est totalement gratos !

Encore des questions ? C'est par ici.

À LIRE AUSSI