Le meilleur de la techno est au Positive Education Festival

© Emma Vernet

Installé dans le Quartier Manufacture à Saint-Etienne, le festival Positive Education s'annonce toujours plus fou, avec une programmation de plus en plus pointue. Du du 7 au 11 novembre, ce ne sont pas moins de 140 artistes qui sont attendus sur trois scènes dont la scénographie sera travaillée à la pointe. Jeff Mills, Dave Clarke, The Driver, Helenna Hauff... on vous révèle la programmation la plus millimétrée de l'année.


Millimétrée, pointue, mais surtout avant-gardiste. Si le festival a déjà largement fait ses preuves, le collectif du même nom qui se cache derrière ne cesse d'en faire le rendez-vous incontournable pour tout technophile qui se respecte. Devenu une véritable référence mondiale, le festival lie depuis ses débuts tous les styles de musique électronique underground à la perfection, relevant ainsi le défi de mettre à l'honneur les sous-genres de l’électronique à l'état brut.

De l'EBM à l'acid en passant par le breakbeat ou encore l'indus, la techno n'a jamais été aussi complète qu'au Positive, et puisque les organisateurs savent comment elle s'apprécie le mieux, ils jettent leur dévolu sur la friche industrielle de la Cité du design, où se nichent 3 grandes scènes.

Là, les têtes d'affiche internationales partageront les platines avec les artistes émergents et la scène locale, inscrits dans un line-up incomparable qui se tourne autant vers la découverte que le qualitatif, et toujours dans un souci de donner un nouveau souffle au dancefloor français. On comptera parmi les gros noms de la programmation l’indétrônable Jeff Mills, la férue d'acid house et d'EBM Helena Hauff ou encore celui qu'on appelle "The Baron of Techno", Dave Clarke. Les jeunes Français DJ AZF, Bambounou ou encore l'ancien résident de Concrete Schlømo seront aussi de la partie, aux côtés du duo UK Karrenn, et de celui tout droit venu de Détroit Aux88.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par PEF (@positiveeducation) le

La musique électronique underground dans son état le plus brut sera dignement représentée par la bass music de Pinch et Kahn, la techno breakée sur fond de basses acid de Lena Willikens et de Vladimir Ivkovic ou encore celle énergique aux sonorités maghrébines de Deena Abdelwahed.

Côté scène locale - lyonnaise et stépanoise -, on découvrira (si ce n'est pas déjà fait) The Pilotwings, les résidents du festival Les Fils de Jacob et Spiral Dance mais aussi la dancehall du futur de Judaah qui sera à cette occasion accompagné du Nantais Simo Cell.

Le tout accompagné de jeux de lumière futuristes inscrits dans le thème "rétro SF", de show lasers et d'un décor immersif pour une expérience aussi complète que ce beau line-up.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par PEF (@positiveeducation) le


Positive Education Festival #4

Du jeudi 7 novembre au lundi 11 novembre 2019
Quartier Manufacture, Saint-Etienne — 42000
Event Facebook

Fin des articles