Solidays annule son édition 2021 pour éviter le pire

DR

Le festival Solidays n’aura pas le droit à son édition 2021… L’association Solidarité Sida a préféré annulé son festival cette année en raison du trop fort danger autour de la crise sanitaire, comme le cofondateur Luc Barruet confiant dans un entretien.

Solidarité Sida l’a annoncé ce mercredi 10 février dans un communiqué, l’édition 2021 de son festival Solidays ne se tiendra pas en raison des trop forts risques autour de la diffusion du COVID-19 et ses nouveaux variants. Avec l’annulation de son événement, l’association de lutte contre le Sida estime un manque à gagner de 3,5 millions d’euros. Son cofondateur Luc Barruet en appelle donc à la générosité de ses partenaires privés et des institutions publiques. En contrepartie, l’évènement traditionnellement organisé à l’hippodrome de Longchamp sera certainement remplacé par « un projet télé pour célébrer la jeunesse et la musique, accompagné d’une grande campagne de mobilisation, aux dates initiales de Solidays et toujours en faveur de la lutte contre le VIH », a annoncé Luc Baruet à l’AFP.  

 
Hors de question de lutter contre une maladie si c’est pour favoriser la propagation d’une autre

Luc Barruet justifie ce choix d’annulation auprès de l’AFP : « Les variants liés au COVID-19 ont gagné du terrain et les projections montrent que la vaccination va prendre plus de temps que prévu. Et une formule en petite jauge n’était pas viable, car ce festival sert avant tout à récolter des fonds pour nos programmes d’aides internationales de lutte contre le VIH. » Le caractère caritatif de cet évènement en fait un cas à part dans le paysage des festivals français ; à quoi bon lutter contre un virus si c’est prendre le risque d'en propager un autre ?

Si on peut encore douter de la tenue de d’autres festivals cet été, il ne faut pas oublier que le Solidays occupe un statut spécial ; par conséquent, rien est encore fait pour les autres festivals. Amis teuffeurs, il reste de l’espoir encore pour cet été...

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Solidays (@solidays)

Fin des articles