Women in Music : un festival 100% online et 100% féministe

La grande Louisahhh, dont le premier album doit bien sortir, est au line-up du festival. © Ella Herme

La journée de la femme, ça devrait être tous les jours, certes, mais peut-être encore plus que d’habitude du 11 au 14 mars prochain... Le label Dirtybird organise son festival de musiques électroniques en ligne avec seulement des artistes féminines. Une bien belle manière de soutenir les femmes dans une industrie qui ne les traite malheureusement que trop rarement à la hauteur de leur talent...

Même si chaque jour est une nouvelle opportunité pour penser et réduire les inégalités entre les femmes et les hommes que ce soit au travail ou dans l’industrie culturelle, le 8 mars demeure LA journée pour célébrer les femmes et leurs droits dans le monde. C’est avec cette idée que le label Dirtybird organise son festival en livestream : du 11 au 14 mars, rendez-vous sur Twitch pour kiffer en musique... mais, journée internationale des droits de la femme oblige, seulement si elle sont produites par des artistes féminines.

Le festival s’appelle Women in Music et le line-up est de taille : on regrette déjà de ne pas avoir pu profiter des mixes en plein air ou en salle... Période de Covid impose, il faudra profiter du spectacle devant son écran, mais rien ne vous empêche de vous concocter un bon système-son pour profiter au max des sets de Louisahhh, Mija, Gina Turner et tant d’autres... Le tout parrainé par l’association She is the music qui milite dans l’industrie culturelle, et notamment la musique, pour garantir aux femmes une meilleure visibilité et un meilleur accès. Avec Aundy Crenshaw, directrice du marketing et cheffe des opérations commerciales de Dirtybird, le label joue à fond la carte de l’empowerment féminin et se positionne comme organisateur idéal d’un évènement de ce calibre.

Pour suivre le live, rendez-vous sur la chaîne Twitch du label DirtyBird et profitez à la fois des mixes des 21 artistes présentes, mais aussi d'autres activités comme une séance de yoga en ligne organisée par l’artiste Gina Turner, rien que ça...

Fin des articles