Visuel En festival, les organisateurs souhaitent interdire les tentes

En festival, les organisateurs souhaitent interdire les tentes

Visuel En festival, les organisateurs souhaitent interdire les tentes

Vous ne le saviez peut-être pas, mais le nombre de tentes abandonnées chaque année suite à un festival est énorme. En termes de chiffres, ces abandons représentent des milliers de tonnes de déchets plastique par an. C’est pourquoi les organisateurs de festivals souhaitent l’interdiction des tentes.

D’après un rapport très inquiétant dressé par l’ONU, près de 9 milliards de tonnes de plastique auraient été produites par l’homme ces 65 dernières années. Et il faut voir la vérité en face : nous autres festivaliers ne sommes pas tout à fait innocents dans cette affaire, car nous sommes nombreux à abandonner nos tentes usagées sur le camping.

via GIPHY

L’Angleterre semblerait être le premier pays à tirer la sonnette d’alarme. Après enquête, les résultats sont les suivants : 250 000 tentes ont été laissées sur les sites de festival. Il faut savoir qu’une tente comprend un peu plus de 3 kilos de plastique, soit l’équivalent de 8,750 pailles non recyclables. Oui, il y a de quoi s’inquiéter !

Alors les Anglais décident de réagir avec l’ajout du sigle AIF (Association of Independent Festivals) pour 60 festivals musicaux, comme le Boomtown, le Fair, ou encore le End of the Road, qui ont révélé que 10 % des festivaliers abandonnaient leur tente sur le camping.

via GIPHY

Aussi, l’AIF a décidé de changer les choses en faisant notamment appel aux grandes distributions pour stopper la vente des tentes et autres objets à utilisation unique.

De notre côté, on rappelle que dans une optique de développement durable, l’entreprise néerlandaise Kartent a mis en place une tente en carton 100 % recyclable.

Article Suivant
Fermer