Visuel Fuck Boris, Fuck Brexit : la perfide Albion s’excite

Fuck Boris, Fuck Brexit : la perfide Albion s'excite

Visuel Fuck Boris, Fuck Brexit : la perfide Albion s’excite
  • Lucas J
  • publié le 29 juillet 2019

Fuck Boris, Fuck Brexit. Les Anglais sont en colère, et rien de mieux que de se défouler comme un clodo sur de la techno pour le montrer. Cordialement.

Gideön, grosse pointure de la scène londonienne et roi de la provocation, est à l’origine de ce mouvement. Ça ne nous étonne que trop peu quand on sait qu’il y a un an, il faisait exactement la même contre la venue de Donald Trump sur le territoire anglais. Appelé Revolution Day, l’évènement avait rassemblé des grands noms de la scène lors d’une rave de 12h.

Toujours aussi engagé, mais cette fois-ci encore plus cru : fuck Boris. Chef du Parti conservateur du Royaume-Uni, sa récente nomination au poste de Premier ministre l’élève immédiatement au rang d’ennemi public n°1 pour les anti-Brexit, mais aussi de gros con. Loin de nous l’idée d’aller juger outre-Manche quand on a déjà bien à balayer devant notre porte, mais les faits sont les faits. Nul surprise donc que la scène underground du pays se mobilise, une fois de plus, contre un gros con comme Boris Johnson.

La teuf aura lieu le 12 octobre prochain, quelques semaines avant la mise en application du Brexit – pour ceux qui l’auraient déjà oublié, c’est le Royaume-Uni qui veut sortir de l’Europe mais qui n’a pas tout à fait les couilles de le faire. D’ici là, vous pouvez tout simplement scander fuck Boris, fuck Brexit en signe de ralliement.

Article Suivant
Fermer