Visuel Le guide des meilleurs afters de Paris

Le guide des meilleurs afters de Paris

Visuel Le guide des meilleurs afters de Paris
  • La Rédac'
  • publié le 1 août 2019

Wow, quelle fête ! Les lumières les plus vives, les corps les plus fous et les danses les plus ivres ! Sauf qu’il est 6h et que la fête est finie. Merde…

Vous êtes dehors, il fait froid et l’alcool vous remonte sévèrement dans le crâne. Evidemment, vous n’avez pas du tout envie de rentrer chez vous ou de rejoindre à Porte de Versaille un minable 15 m2 – le seul plan qu’on vous propose actuellement pour continuer la fête. Heureusement, il y a pas mal de trucs à faire à Paris en pleine matinée – et pas seulement aller à la boulangerie pour vous choper un pain au choc’ (ou une chocolatine, pour faire plaisir à notre rédac’ chef qui vient du Sud-Ouest), une viennoiserie que vous n’arriverez de toute manière pas à avaler vu l’état de votre salive. Alors voici le guide des meilleurs afters de Paris pour vous empêcher définitivement de dormir. 

L’embuscade

Vous avez l’âme d’un pirate ? Alors cet after est fait pour vous. Niché du côté de Pigalle, vous pourrez y boire les meilleurs rhums de Paname – mais vu que vous êtes dans un état pitoyable, vous n’arrivez pas à faire la différence avec le Dillon 55° que vous avez bu en boite.

guide after paris l'embuscade

Où ? 47, rue de la Rochefoucauld – 9e
Quand ? Les samedis et dimanches, dès 5h
Pourquoi ? Parce que le rhum va vous rendre encore plus fou que vous ne l’êtes déjà

Zorba

Faut-il encore présenter le Zorba ? C’est l’âme même des afters parisiens, l’endroit où toutes les plus belles créatures nocturnes se retrouvent pour discuter, danser ou squatter les toilettes exigus qui se trouvent au sous-sol. Au Zorba, c’est une véritable Cour des Miracles. Alors n’ayez pas peur de vous inventer un personnage complètement fictif. Car là-dedans, tout le monde est quelqu’un d’autre.

guide after paris zorba

Où ? 137, rue du Faubourg-du-Temple – 10e
Quand ? Les samedis et dimanches, dès 5h
Pourquoi ? Pour le shot spécial de la maison, la Fournaise

Le Moka

Vous sortez de la Java et vous avez la flemme de monter la rue jusqu’au Zorba ? Alors descendez-la plutôt pour rejoindre le Moka. C’est un petit peu plus petit que son collègue de la même rue, mais c’est tout aussi farfelu. Et puis le son s’arrête un peu plus tard aussi ! Une adresse essentielle.

guide after paris moka

Où ? 75, rue du Faubourg du Temple – 10e
Quand ? Les vendredis et samedis, de 5h45 à 15h
Pourquoi ? Parce que le Zorba vient de fermer

Réveil Matin

Réveil Matin est l’alliance parfaite de la bonne ambiance familiale et des excès de joie inégalables. A la tête de l’organisation ? Un label qui déroule sa science de la fête et de l’after dans les espaces les plus farfelus de la capitale : Sonath. Avec trois résidents, Lemoan, Sled et DSO (rassemblés sous l’étiquette LSD Audio). Avec Réveil Matin, c’est la grande régalade assurée – entre Dj’s locaux qui déboitent, secret guests bien sentis (jouant souvent le soir d’avant dans un club parisien), système-son chaleureux et sélection musicale impeccable. L’un des meilleurs afters du coin. 

Où ? Principalement au Café Barge
Quand ? Les samedis généralement, selon un calendrier très variable
Pourquoi ? C’est l’after familial par excellence, avec que des copains aux platines et une ambiance de folie

Beat Boat

Les premiers afters ici ont fait l’effet d’une bombe. Un système-son explosif, un bateau niché quasiment en face de Notre-Dame, une programmation alliant talents locaux et Dj’s internationaux et la folie des premiers jours. Le Beat Boat est définitivement une adresse importante pour les afters, mais renseignez-vous bien avant d’y aller car il n’y en a pas toujours. Attention, parfois le Beat Boat est amarré du côté de Bercy ! 

guide after paris beat boat

Où ? 47, quai de la Tournelle – 5e (ou parfois Bercy)
Quand ? Variable
Pourquoi ? Pour la vue incroyable sur Notre-Dame et sa prog’ aux petits oignons

La Station – Gare des Mines

Temple magnifique de la musique alternative parisienne, La Station – Gare des Mines (une ancienne gare désaffectée appartenant à la SNCF et gérée par le Collectif MU) a récemment ouvert ses portes au public la nuit, et propose même depuis peu quelques afters remarquables où les corps s’entrechoquent aux corps, où la sueur se mélange à la sueur et où les danses sont quasiment mystiques. Renseignez-vous bien avant d’y aller, car il n’y en a pas tout le temps.

guide after paris la station

Où ? 29, avenue de la Porte-d’Aubervilliers – 18e
Quand ? Variable
Pourquoi ? La sueur, les corps presque nus et le frénétisme du lieu

Breakfast Club

Mené d’une main experte par deux géniaux collectifs de la scène « minimal » parisienne, le label only women RA+RE Records et les boys de Playground Paris, Breakfast Club est sans aucun doute l’after des afters, celui qu’on attend impatiemment et qui nous donne des frissons dans le dos rien qu’à l’annonce d’une nouvelle date. Au programme ? Des Dj’s de haute volée bookés dans les clubs les plus précieux du monde et dont les noms ne sont jamais dévoilés, un système-son réglé au poil, un public qui sait ce qu’il veut et cette inégalable vibe qui caractérise cet after. Breakfast Club, c’est un peu comme le bonheur – ça prend aux tripes, c’est intense et ça disparaît d’un seul coup. Jusqu’au prochain !

Où ? Café Barge
Quand ? Environ un dimanche par mois
Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est le meilleur after de Paname actuellement.

La Clap

Les fans de musique minimaliste se retrouvent tous à La Clap, label et collectif qui fait bouger la nuit depuis quelques années maintenant. Organisé principalement au Café Barge, l’équipe s’est récemment installée dans une warehouse secrète aux portes de Paris. Un after assez régulier et une valeur sûre.

guide after paris la clap

Où ? Principalement au Café Barge, mais depuis peu dans des warehouses
Quand ? Variable
Pourquoi ? Pour la toujours très classe minimal qui s’y joue

Glazart

Si une soirée se déroule au Paris Event Center à côté, vous pouvez être quasiment sûr qu’il y aura un gros after au Glazart. Sinon, quelques orga’ poussent les portes du club pour quelques fêtes matinales. Jettez un coup d’œil à leur programmation ! Généralement, c’est assez techno.

guide after paris glazart

Où ? 7-15, avenue de la Porte-de-la-Villette – 19e
Quand ? Variable
Pourquoi ? L’été venu, votre after se déroulera les pieds dans le sable

Folie’s Pigalle

Vous le sentez, le souffle de l’histoire de la teuf qui traverse vos hanches en passant par vos épaules et vos pieds ? Car les Folie’s en ont vu passer, des teufs. Mais aussi plein d’afters ! Ici, plus rien n’existe sinon les quelques marches que vous aurez à grimper pour vous commander votre énième Tequila Paf. 

guide after paris folie's

Où ? 11, place Pigalle – 9e
Quand ? Variable
Pourquoi ? Parce que vous êtes à La Machine et que vous avez la flemme de chercher un autre after

Meaculpa

Meaculpa gravite dans la nuit parisienne depuis un petit moment déjà ! Leurs afters technoïdes font presque déjà partie du patrimoine parisien de la fête longue et intense. Allez checkez leur page Facebook, ils organisent souvent des afters aux petits oignons.

Où ? Variable
Quand ? Idem
Pourquoi ? La techno est poussée à plein volume jusqu’au bout

Ouh Lala nuit

Petit espace secret et intimiste logé dans un ancien club libertin, Ouh Lala nuit abrite souvent quelques magnifiques afters dans un superbe cadre. Et puis, juste après, vous pouvez directement conter fleurette à votre prétendant.e le long du canal.

guide after paris ouh lala nuit

Où ? 17, quai de l’Oise
Quand ? Variable
Pourquoi ? Plonger directement dans le canal une fois votre after terminé, ça n’a pas de prix

Le Rexy

Lui, c’est également un monument. Il est tellement important qu’il est ouvert le lundi, ferme mardi et mercredi avant de rouvrir tous les matins. Au Rexy, attendez-vous à de l’inattendu… On vous aura prévenus.

Où ? 9, rue de la Grande-Truanderie – 1er 
Quand ? Les lundis, jeudis, vendredis, samedis et dimanches à partir de 5h30
Pourquoi ? Pour rencontrer les oiseaux de nuit les plus délurés

Jazz Y Jazz

Ce basement logé dans un bar situé au début des Puces de Clignancourt a vu passer les fêtes les plus ravagées et dynamiques de la capitale. Les consos ne sont pas chères du tout et les collectifs qui organisent leurs soirée ou afters à l’intérieur ne sont en général pas les derniers dindons de la teuf. Attention, car la page Facebook ne renseigne en général pas sur les événements qui s’y déroulent. Pour les trouver, il vous faudra donc choper les infos sur les pages des collectifs qui organisent au Jazz directement.

Où ? 12, avenue de la Porte-de-Montmartre – 18e
Quand ? Variable
Pourquoi ? Il y a une sandwicherie à l’intérieur du lieu

Article Suivant
Fermer