Visuel La nuit la plus sombre aura lieu à Genève

La nuit la plus sombre aura lieu à Genève

Visuel La nuit la plus sombre aura lieu à Genève
  • Lucas J
  • publié le 3 septembre 2019

Parmi les sujets du débat politico-écologique : la pollution lumineuse. Derrière cette phrase bien chiante se cache une initiative de la ville de Genève peu commune.

Petite prise de conscience de la part de nos voisins suisses. Si tout le monde s'excite sur le réchauffement climatique, Greta Thunberg et le sort de la planète, trop peu se soucient de la lumière. Le fait est que, pour nous oiseaux de nuit, la pollution lumineuse gâche un bien trop beau spectacle pour s'en priver. À Paris, on sait de quoi on parle : ça doit bien faire quelques années qu'on n'a pas vu d'étoile.

Du côté de Genève, on attache une importance plus conséquente au ciel nocturne. Pendant la nuit du 26 septembre, tout le territoire franco-suisse du Grand Genève compte éteindre ses éclairages publiques (si vous voulez continuer à lire votre Musso de ringard.e chez vous, vous pouvez) pour profiter du spectacle stellaire depuis la métropole.

L'objectif ? « Donner l’occasion à tout un chacun de (re)voir les étoiles et la voie lactée si la météo est clémente, répondent les organisateurs. Une manière de permettre à toutes et à tous de retrouver un accès au ciel étoilé et aux paysages nocturnes, tel qu’il a été visible sur Terre pendant des milliards d’années. » Pour accompagner la découverte d'un paysage que peut-être certains métropolitains n'ont jamais vu, des animations type observation, repas à la bougie et balades nocturnes seront proposées.

À défaut d'avoir un peu de poésie céleste, peut-être que Paris pourrait prendre exemple sur Genève ? En attendant, on peut toujours aller en Bourgogne...

Article Suivant
Fermer