Visuel Le Pacha d’Ibiza sort un <em>Monopoly</em> édition spéciale pour vos nuits d’ennui

Le Pacha d'Ibiza sort un Monopoly édition spéciale pour vos nuits d'ennui

Visuel Le Pacha d’Ibiza sort un <em>Monopoly</em> édition spéciale pour vos nuits d’ennui
  • Lucas J
  • publié le 28 août 2019

Ce soir, on ne sort pas, c’est mercredi, y'a pas grand-chose à foutre et de toute façon on a la flemme. Le problème ? Faut bien qu’on s’occupe. On n’avait pas un vieux Monopoly qui traînait ? Ah bah on a perdu la moitié des billets… Comme c’est dommage.

Ça nous évitera au moins de passer deux heures à vous mettre sur la gueule, à vous insulter dans une violence crue et sans limite parce qu’untel a chopé telle rue ou qu’il ne veut pas vous échanger celle qu’il vous faut absolument pour éviter la faillite. Oui, si tu lis ces lignes, mon regard est sur toi.

M’enfin, c’est quand même chouette le Monopoly. Surtout la nuit : petit verre, petite ambiance à s’en taper la cuisse… C’est bien mieux que d’aller brûler sa CB en soirée. Au pire, tu te prends la version "Pacha Ibiza". Ah non, ce n’est pas une connerie. Ça vient tout juste de sortir, et après y avoir jeté un œil, on te le confirme : ça craint un peu.

Malgré l’effort d’attirer un public plus orienté vers la vraie vie que les jeux de société, on ne peut pas dire que le résultat soit convaincant. Les rues sont remplacées par des carrés VIP, des DJ booth, des restos de sushi, des terrasses ou même un magnum de champagne. Les gares sont remplacées par des "venues", ces soirées où le Pacha invite d’autres clubs de l’île à organiser leur évènement. En bref, toute l’oisiveté et l’aristocratie détestable d’Ibiza est fidèlement représentée sur le plateau.

Si vous avez envie de déclarer la guerre à vos potes, faites-vous un kiff : achetez-le. C’est original, même si c’est loin d’être une réussite, et le prix (55 €) vous rappellera vos dépenses ibizesques. Ou vous en donnera un avant-goût.

Article Suivant
Fermer