Louis Vuitton : une nouvelle collection inspirée de la science-fiction

En voilà un lookbook fascinant à regarder, à rebours des plans monotones sur fond monochrome avec des modèles qui tirent la tronche. Pour sa collection automne-hiver 2020, Nicolas Ghesquière, directeur des collections femme de Louis Vuitton, met en scène des personnages héroïques et courageux au sein d’une intrigue qui rassemble horreur, science-fiction et héro.ïne.s badass.


Le designer a ainsi fait appel à des personnalités qui sont pour la plupart des habitué.e.s de la maison et incarnent le protagoniste principal d’une aventure imaginaire. On croise Angelica Ross, Cody Fern, Emma Roberts et Billie Lourd, acteurs de la série American Horror Story, Jennifer Connelly et Léa Seydoux, actrices qui figurent régulièrement dans les campagnes Vuitton, le DJ Woodkid, qui a composé un EP pour la marque en 2019 mais aussi Sophie Turner, Zhong Chuxi, Chloë Grace Moretz…

Tout ce petit monde est enveloppé dans une esthétique sombre et fantastique qui rappelle les magazines Pulp, de vieux magazines populaires aux États-Unis dans la première moitié du 20e siècle. On y devine aussi l'inspiration des Chair de Poule qu’on lisait gamins, blotti.e.s sous la couette, ou des romans d’horreur à la typo grinçante des années 70/80. L’autre innovation, c’est que le designer, passionné de science-fiction, a inspiré sa collection de son lookbook, inversant le processus habituel.

Bien cool tout ça, non ?

Fin des articles