Exclu : le jeune rappeur HYL nous fait découvrir en avant-première son clip déjanté Samedi !

  • La Rédac'
  • Music
  • Publié le 3 Septembre 2020 à 12h00
Nous aussi, on adore faire les fous le samedi. © Samedi ! / YouTube

Moment clip pour le Bonbon Nuit, qui n'a décidément rien à se mettre sous la dent ces derniers temps... du moins rien de pleinement satisfaisant. Et puis au détour de nos petites recherches de fraîcheur, on a découvert HYL, jeune rappeur qui sort un clip demain et avec lequel l'amour au premier regard nous a offert un beau bébé : une exclu sur son prochain clip, Samedi !.

« Eh tranquille, tranquille, c'est samedi. [...] Du rap conscient ? Non non non non. Y a six jours dans la semaine pour faire ça, le samedi, on fait n'importe quoi. » Sur cet entrée en matière des plus simples, HYL, rappeur originaire de Toulouse, met le ton sur un morceau aussi loufoque qu'entraînant : c'est Samedi ! et tout est permis. Le clip, réalisé par L.F. Czaczkes, dépeint plusieurs ambiances du quotidien souvent stressantes et fait le contraste avec la fête, le tout guidé par un fil rouge sous forme de briquet jaune, passant de main en main et de poche en poche. À paraître ce vendredi 4 septembre, ce clip nous est donc offert en exclusivité un jour avant et ça faisait lourdement sens que Le Bonbon Nuit mette en avant un titre dédié à l'un de nos jours préférés.

Si vous ne connaissez pas encore l'univers de HYL, vous ne pourrez que tomber amoureux de son éloquence, de ses rimes et ses phases intelligentes, mais surtout de son (ses ?) personnage. Schizophrène à ses heures perdues, HYL revêtit trois casquettes différentes dans ses sons : Interrogation, Exclamation et Suspension. Trois personnalités, trois rappeurs, trois protagonistes qui s'échangent des punchlines au travers d'une conversation musicale et lyrique dans les sons de HYL. Chacun correspond à une émotion, un état d'âme qui définit le jeune artiste sur le moment présent : rébellion, joie de vivre et tourment. On ne saurait que vous conseiller d'aller écouter avec attention son œuvre, et surtout ce dernier titre drôle, simple et chantant, dont la prod' de Hoodie Boy va très vite vous emmener dans le mood.

À écouter en avant-première juste ici :

Fin des articles