Joe Lewandowski expose sa vision de la séduction en club dans son nouveau clip "Regazzi"

Youtube

Dans son nouveau clip sorti le 12 février, Joe Lewandowski et le réalisateur Romain Eugene Campens mettent en avant l’art de la séduction sous fond d’ambiance club et house…

Une femme aux cheveux couleur flamme et un chat sphinx, l’équation était parfaite pour traiter avec élégance du thème des « regazzi » ou des « garçons ». Le clip est aussi l’occasion pour le réalisateur de placer une bonne référence au film d’Henri-Georges Clouzot, L’enfer. Dans ce clip Anne-Claire Bousquet est Romy Schneider et surtout la femme à la peau bleue, plongée dans une ambiance psyché invitant à rentrer dans un tournis d’émotions.

Le clip signé Romain Eugene Campens, est sorti le 12 février dans une ambiance club, psyché. Anne-Claire Bousquet y joue le rôle de la femme fatale au milieu du dancefloor, boule à facette à la main. La mannequin alterne entre regards à la caméra et mouvements de danse. Le chat sphynx est quant à lui omniprésent les yeux perçants lorsqu’il est face caméra comme pour éteindre le charme naturel de la femme aux cheveux roux… Spoiler ! Il n’y parviendra jamais durant toute la durée du clip.

Jeu de séduction avec les regazzis

Au bout de plusieurs visionnages, une première interprétation fait sens. Et si le chat n’était pas en quelques sortes la figure des « regazzi », la figure masculine du clip ? Il s’oppose à la femme, il parait même désintéressé par moment. Pourtant, il cède très vite et repose les yeux sur elle. Il ne peut que la voir sans jamais la toucher. Un jeu de séduction implicite entre le chat et la jolie danseuse est leur seul moyen de communiquer dans un univers aussi psychédélique que club. Dans cet univers de teuf intense et sexualisée de part la voix suave et langoureuse qui accompagne la prod, les garçons représentés par le chat ne pourront jamais vraiment approcher la jolie fille aux cheveux roux et aux lèvres pulpeuses…

Pour ce nouveau morceau, Joe Lewandowski est parti sur son terrain de prédilection de la house teintée d’une grande touche de sensualité amenée par les paroles en italien qui habillent le son. Le clip et le morceau sont sortis sous le label Ansem Records et il est une ode à la techno made in Berlin. Les notes électrisantes et industrielles répondent directement à la beauté froide et naturelle de la mannequin Anne-Clair Bousquet. « Regazzi » est un morceau qu’on hâte de passer à fond en soirée…

Fin des articles