La techno Tribe en 10 tracks phares

© DR

Chaque semaine, Le Bonbon Nuit se plonge dans l’univers précis d’un genre musical pour concocter une petite playlist (non-exhaustive) qui nous semble la plus représentative possible. La mission du jour ? Comprendre la techno Tribe en 10 tracks phares.

La techno Tribe, c’est quoi ? (De la famille des musiques électroniques). La techno tribe - ou plus simplement la Tribe -,  est un genre dérivé de la musique techno harcore, ayant émergé dans les nineties et ses folles free party. Influencée en premier lieu par l’univers du célèbre sound system londonien des Free appelé Spiral Tribe, mais également par l’Acid, la Tribe recourt notamment aux synthétiseurs, aux claviers ou encore aux boites à rythme, et son BPM est souvent situé entre 150 et 180. En bref, l’écouter c’est galoper.

 

1) R-Zac 23 - Apocalyptic Heroes (1995)

Produit à l’heure des premières Free Party, "Apocalyptic Heroes" a été signé par le duo R-ZAC (Simon et Sebastian), - deux pionniers du genre et membres de Spiral Tribe -, sur le célèbre label Drop Bass Network. Le morceau est aujourd’hui considéré comme l’un des tracks les plus symboliques du genre Tribe, par son caractère old school, vascillant entre hardtek et acid.



 2) Ongoy - UMA

 

3) Babylon Joke - Sgain A Fight (1998)

Signé sur le collectif tribe Okupe, créé en 1992 suite à l’explosion des free party, et regroupant la plupart des acteurs du mouvement, ce track de Babylon Joke est l’un des premiers morceaux a avoir affolé les Spiral Tribes. Le type de tribe qu’on entend plus beaucoup dans les fêtes actuelles.


4) Crystal Distortion - Power to the Pipe (2010)


5) IXINDAMIX – Make Noises (2012)

Avant de rencontrer Spiral Tribe en 1991, Ixindamix vivait sur la route avec une charrette à cheval et traversait la campagne britannique avec les voyageurs tirés par des chevaux. Et chaque fois qu’elle trouvait un bon site pour une soirée, elle appelait son équipe Spiral Tribe dont elle était membre pour y poser le soundsystem. « Make Noises », produit en 2012, image bien le genre tribe dans sa structure, sa variation et sa superpositions des sons, le tout sur fond de basse acidulée.



6) NZ42 – Conclusion (2015)

On aurait pu choisir n’importe lequel de ses morceaux, mais "Conclusion" de NZ42 est probablement le meilleur moyen d’imager la tribe new school, beaucoup plus teintée d’acidcore. Un track énergique qui plonge directement au cœur de la Free. Tapage de pied assuré.


7) Wonka – Stompa (2016)

Si les tracks du célèbre collectif italien Makes me dizzy sont pour la plupart très reconnues pour leur Tribe qualitative, "Stompa" produit par Wonka est peut-être le morceau le plus phare du label, avec un style à mi-chemin entre tribal et et hardtechno.

 

8) Eko - Tribal Legions (2019)

 

9) 69db & Meltdown Mickey - Tribal Funk



10) Stannik – Spiracer (2019)

 

  

Fin des articles