Richie Hawtin lance son application audio… de motivation

Écouter une intelligence artificielle bidouiller les blips blips de Hawtin, vous appelez ça de la concentration ? © Riva Sayegh

Le titre n’est pas tout à fait correct : l’application existe déjà, mais Plastikman y a désormais sa propre intelligence artificielle sonore destinée à la motivation et la productivité.

De la techno berlinoise à fond les bananes dans les oreilles pour mieux bosser ? Pourquoi pas, certaines études seraient prêtes à le penser. En tout cas, c’est la première chose à laquelle nous, nous pensons quand on nous parle de Richie Hawtin et d’intelligence artificielle sur l’application Endel de motivation, relaxation machin bien-être tout ça… bref, appelez-ça comme vous voulez, mais vous avez compris. Mais le fait est que tout ceci est bien réel : monsieur la légende de la musique électronique a décidé de se mettre aux applis cocooning, probablement après y avoir passé trop de temps pendant le confinement.

  
Richie Hawtin, ce grand geek

Si l’expérience avec une artiste de renom avait déjà été faite par Grimes et son AI Lullaby dédié à la détente et relaxation pour adultes et enfants, Plastikman a préféré se concentrer sur le travail – ce grand geek. Appelé Deeper Focus, l’intelligence artificielle est un « habillage sonore personnalisé en temps réel ajouté à des productions originales de l’artiste, laissant place à une expérience sonore unique qui augmente la concentration et la productivité des utilisateurs ». Rien que ça.

Le robot s’adapte en fonction de la météo qui nous entoure, de l’exposition à la lumière naturelle et d’autres facteurs communs de vie auxquels nous ne faisons parfois pas (plus) attention. Le tout donne naissance à un moment musical unique, teinté de Richie Hawtin, mais jamais pareil d’une personne à l’autre – ou d’un moment à l’autre. « Voulant toujours tout contrôler au studio, c’est généralement moi qui ai le dernier mot sur la dernière version d’un morceau. Mais là, c’est différent, c’est excitant, c’est l’intelligence artificielle qui décide. […] C’est une autre façon d’exprimer ma passion pour la technologie et sa place intrinsèque dans mon processus créatif. »

Ce grand geek, on répète.

Fin des articles