14 juillet : White Label Radio et ItinéraireBis préparent un giga open air sur l’île de Boulogne

DR

Nous sommes en l’an 1789 lorsque les Français révoltés faisaient tomber la Bastille et mettaient fin à la monarchie. En conséquence ? la loi Raspail du 6 juillet 1880, qui donnait naissance au jour le plus adulé de France et de Navarre : le 14 juillet, AKA la Fête nationale française. Depuis, ce sont tous les citoyens de notre pays qui s’attellent à festoyer frénétiquement dans des bars ou des bals, aux défilés militaires ou face à des feux d’artifice éclairant le ciel de tout le pays. Mais de notre côté, on préfère les bonnes grosses teufs en plein air bien déjantées… et celle dont on vous parle s’annonce d’ores et déjà révolutionnaire.


Si, comme nous, vous aviez envie de vous prêter au jeu d’une fête en plein air loin du tumulte de la capitale pour célébrer ce 14 juillet, alors vous avez sonné à la bonne porte. Adios les habituels Champs-Élysées, place de la Bastille ou quais de Seine blindés de monde ; cette année, on s’embarque au cœur de l’île de Boulogne, tout droit vers le parvis de la Seine Musicale. À la baguette ? deux collectifs majeurs parisiens, pour qui les musiques électroniques n’ont plus vraiment de secret… j’ai nommé White Label Radio et ItinéraireBis !

Pour cette occasion, les bambocheurs ont prévu d’exploiter ce lieu exceptionnel à fond la caisse, pour un open air des plus décadents. Entre VJing sur grand écran, lives et DJ sets, c’est nos mirettes et nos oreilles qui seront ravies. Sans compter qu’on assistera de loin au feu d’artifice de la tour Eiffel, depuis le dancefloor, un verre bien dosé à la main.

 
Line-up 100 % local, line up 100 % groovy

Aux platines, du 100 % local. C’est bien évidemment les poulains des deux écuries White Label Radio et ItinéraireBis qui se chargeront de balancer du bon son. La radio indépendante sera représentée par Iba Boo et son intemporelle guitare, Leni et Javlu pour une session bien groovy à souhait. Du côté d’ItinéraireBis, on aura le plaisir de danser sur les DJ sets ultra quali de Mayflo, BASSI, Baz, All Oc’s, Ekonopolis ou encore ESKHA "The Salmon". En bref, tout un palmarès d’artistes chauds bouillants !

Mais attention tout de même, la teuf c’est mieux quand c’est safe : c’est pourquoi il vous faudra vous parer d’un masque sur le dancefloor. Pour les mains baladeuses, on dit OK à deux conditions : elles doivent rester respectueuses et bien frottées au savon. À part ça, vous venez comme vous êtes, et vous êtes libres de vous livrer aux joies d’un bordel sans nom… qui risque de donner le tournis mercredi !

Pour plus d'infos, c'est par là !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par White Label Radio (@whitelabel.radio) le

Fin des articles