Airbnb a bloqué plus de 30 000 réservations de fêtes clandestines

  • Sarah Leris
  • News
  • Publié le 16 Novembre 2020 à 12h57
© Tobias Tullius

30 500 réservations ont été bloquées par la plateforme de mi-août à mi-septembre pour empêcher les soirées clandestines.

En pleine crise sanitaire, certains ont tenté de se tourner vers Airbnb pour trouver un lieu de fête et d’espoir. C’était sans compter sur l’intention de la plateforme de faire respecter les règles en vigueur, notamment l’interdiction des rassemblements de plus de 6 personnes. Au total, 30 500 réservations ont été bloquées.


Des règles durcies sur la plateforme

900 annonces ont également été retirées après avoir « fait l’objet de plaintes ou de violations de la politique relative aux fêtes et aux événements non autorisés ». En effet, les fêtes sont interdites sur Airbnb depuis le 20 août dernier. Les seules réservations rescapées sont celles provenant d’utilisateurs ayant au moins trois avis positifs.

Sur les annonces toujours, la capacité d’accueil est désormais limitée à 16 personnes. Et à Paris, la plateforme incite vivement chaque maire d’arrondissement à signaler les fêtes illégales, rassemblements interdits et comportements inappropriés.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Anna Núñez (@annannunez)

Fin des articles