Anne Hidalgo veut exploiter des lieux en plein air pour sauver la fête au printemps

  • Lisa B
  • News
  • Publié le 17 Novembre 2020 à 14h53
DR

La Mairie de Paris s’engage à aider le secteur de la fête dès que les beaux jours reviendront. Pour cela, la ville souhaite réaménager plusieurs espaces extérieurs inoccupés pour accueillir des fêtes et venir en aide au monde de la nuit.

Puisque les clubs ne sont pas près de rouvrir – rendons-nous à l’évidence –, la maire de Paris Anne Hidalgo, ainsi que le chargé de la vie nocturne Frédéric Hocquard, ont soumis l’idée d’exploiter plusieurs lieux extérieurs pour les muer en lieux de fête. Une façon de relancer le secteur, inactif depuis bien trop longtemps maintenant.


Le retour de la vie nocturne pour le printemps 2021 ?

C’est ce qu’a annoncé Frédéric Hocquard, chargé de la vie nocturne à Paris. C’était déjà l’idée cet été 2020, lorsque la Ville a permis à la Culture d’exploiter jardins, places et autres lieux extérieurs pour accueillir des concerts et des expositions ; « On avait commencé à travailler sur le développement du plein air pour la nuit dès cet été. ».

Touchée par la fermeture des clubs, qui aura coûté la baisse des rideaux définitive pour certains, la Mairie de Paris s’engage à fournir son aide au milieu culturel. Le but premier est donc d’encourager les clubs à organiser des formats open-air, afin de faire revivre ne serait-ce qu’un peu les acteurs du monde de la nuit. Dans la même lignée que Border City cet été, « on doit trouver d’autres moyens de faire la fête, c’est une soupape indispensable pour se détendre, se rencontrer », a déclaré Frédéric Hocquard.

Une réunion avec les patrons de boîtes de nuit est déjà prévue dans quelques jours, rapporte Electro News.


Lors du premier déconfinement déjà, Frédéric Hocquard nous avait confié ses idées pour venir en aide au secteur de la fête :

Fin des articles