Berlin : certains clubs se transforment en bars open air

  • Lisa B
  • News
  • Publié le 18 Mai 2020 à 15h57
Les clubs berlinois mettent au placard les dancefloors !

Si, comme dans le monde entier, elle est fortement impactée, la fête berlinoise a su rapidement se réinventer. Ce week-end, certains clubs ont trouvé des subterfuges pour rouvrir leurs portes à leur public. LV2 allemand ou non, on a déjà adopté ce doux mot : "Biergarten".

« Parcs à bières » ou « brasserie à ciel ouvert », le modèle du Biergarten prend le contrôle de certains clubs berlinois, à commencer par Sisyphos. Ce week-end, le célèbre club va en effet rouvrir ses portes, s’armant d’une licence alimentaire, le tout en investissant la totalité de son espace extérieur au détriment de son espace intérieur. En quelque sorte le seul moyen pour le club de pouvoir accueillir à nouveau son public, puisque le gouvernement allemand estime que le secteur de la fête ne pourra pas reprendre du service avant la fin de l'année au plus tôt.


Les clubs berlinois mettent au placard les dancefloors 

C’est pourquoi des mesures strictes devront être adoptées. Exit le club conventionnel au dancefloor blindé de monde jusqu’au petit matin ; il est désormais interdit de danser dans ces institutions de la teuf. Le port du masque est bien évidemment obligatoire. Pour autant, la communauté semble emballée, à tel point que ce modèle inspire d’autres clubs de la ville, tels que ://about blank ou YAAM. Le projet ? Créer un espace entre open air et café terrasse. Le tout sur fond de bière, de pizza et de ciel ensoleillé.

Fin des articles