À Berlin, la justice annule les restrictions nocturnes sur les bars et les restaurants

  • Lisa B
  • News
  • Publié le 16 Octobre 2020 à 19h12
DR

Dans le but de freiner l’épidémie du Covid-19, les restaurants et les bars subissaient jusque-là un couvre-feu sur toute la ville de Berlin, entre 23h et 6h. Mais la justice est revenue sur cette restriction, jugée trop sévère.

À Berlin – ville qui ne dort jamais –, bars et restaurants devaient impérativement fermer entre 23 heures et 6 heures. Cette restriction, qui concernait tous les magasins à part les pharmacies et stations-service, devait être initialement en place au moins jusqu'au 31 octobre. Mais jugée trop sévère, la restriction a été levée par le tribunal administratif de Berlin ce vendredi.

Le tribunal a en effet été saisi par onze restaurateurs et exploitants de bars berlinois ; pour eux, ce couvre-feu du soir imposé depuis le 10 octobre est une restriction disproportionnée qui impacterait énormément leur économie. Déjà, la fermeture des clubs est un un coup extrêmement dur pour l'économie de la ville, qui à eux seuls, ont rapporté plus de 1,5 milliards d'euros à la ville en 2018.

Un couvre-feu qui n'apportera pas une réduction de l'incidence de l'infection

Qui plus est, les juges administratifs ont estimé que ces horaires (23h–6h) ne contribuaient pas à « une réduction significative de l’incidence de l’infection ». Cette décision peut néanmoins faire l’objet d’un appel devant la cour administrative supérieure de Berlin-Brandebourg. L’interdiction de vente d’alcool dans les stations-service ou les épiceries après 23 heures reste, elle, en vigueur.

Fin des articles