BNK continue d’investir les Docks de Paris pour des open air électroniques jusque fin octobre

  • Lisa B
  • News
  • Publié le 8 Septembre 2020 à 18h52
© DR

Dimanche dernier, notre open-air préféré Border City tirait sa révérence, à notre plus grand désarroi. Mais du côté des Docks, la fête n’est pas encore tout à fait finie. On a parlé avec l’équipe de BNK, qui relance les hostilités dans ce lieu qui abritait tout l’été le meilleur de nos débauches hebdomadaires. Un seul mot : dinguerie.

À peine remis de feu Border City que l’écurie BNK reprend déjà du service. C’est toujours sur les 5000 m2 des Docks de Paris que les rois de la teuf parisienne jettent leur dévolu pour une nouvelle série d’open-airs électroniques qui défoncent ; preuve en est, avec le tout premier événement qui cassera quelques bouches ce vendredi 11 septembre, de 22h à 6h. Vous vous demandez c’est quoi le programme ? un simple "Yoyaku" chuchoté au creux de l’oreille devrait en émoustiller plus d’un.

Le label techno lancera en effet le coup d’envoi, avec au plateau les incroyables Varhat et Janeret pour un B2B qui va nous faire perdre quelques kilos sur le dancefloor. S’ensuit le live mythique du duo parisien ODEN & Fatzo, ainsi que Gunnter pour un retour dans les raves des nineties. Cette teuf Yoyaku sera d’ailleurs le début d’une floppée d’évènements en open-air répondant au nom de Snaza.

Le début d'une longue série d'open-airs, entre house et techno

Les Docks de Paris et BNK continueront ensuite leur bonhomme de chemin en invitant plusieurs artistes et collectifs à passer derrière les platines, jusqu’à fin octobre. « Le samedi on fera plus dans la techno qui frappe bien, et le dimanche ou le vendredi on proposera plutôt de la house ou des trucs funki », nous balance en exclu Mélanie, responsable des partenariats chez BNK, y ajoutant quelques noms encore non confirmés mais qui font déjà bien saliver. Une chose est sûre néanmoins, l’incontournable et explosif Pulse Festival, manœuvré par BNK depuis 2019, aura son mot à dire dans tout cette bambochade ! Et ce ne sera pas le mot le plus délicat pour vos petites oreilles, si vous voyez ce que je veux dire…

Clique ici pour plus d'infos à propos du vendredi 11 septembre avec Yoyaku : Snaza

Fin des articles