Le génial cabaret Pink Paradise cache une école de danse et des cours... de twerk !

© Thierry Fromentin

Parce que l’apologie du cul – comprendre ici le fessier dans toute sa splendeur – ne sera jamais terminée, on n’a pas d'autre choix que d’en parler. À bon entendeur.se, 2020 est malheureusement encore l’année du twerk.

 
Si la pratique n’est pas notre tasse de thé, et pas seulement en raison d'une masculinité apparente indubitable, c’est surtout parce que visuellement, ça ne nous branche pas. Et que la raison derrière est généralement bien trop "crue" pour mériter attention : on danse pour simuler un acte sexuel. Mouais.


Vous n'arriverez peut-être jamais au niveau de ce hérisson...

On ne juge néanmoins pas ceux qui aiment le twerk et on préfère encore les encourager à faire de leur passion un art. C’est d’ailleurs pour cela qu’on vous parle des cours de twerk du Pink Paradise, improbables mais vrais. La journée, le cabaret se transforme en école de danse spécialisée dans le pole-dance, mais visiblement pas que. Le lieu vous attend les lundis, mardis et jeudis en soirée et le samedi toute la journée pour montrer vos plus beaux déhanchés.

Au milieu de la salle de show du cabaret, vous aurez l’impression d’être une diva. Évitons les comparaisons niaiseuses avec Cardi B ou Nicki Minaj, même si vous pourrez quand même vous prendre pour une star américaine sur la moquette du Pink, le cul en l’air.


Cours de danse au Pink Paradise
36, rue de Ponthieu – 8e

Lundi, mardi, jeudi 18h à 21h
Samedi toute la journée

Fin des articles