Cet été, cap sur Mercury : 5 600m2 d'open air, de fête et de culture

  • Lisa B
  • News
  • Publié le 26 Avril 2021 à 11h19
© Clement BENY21

Hmmm... vous la sentez cette odeur ? Notre petit doigt nous dit que les beaux jours de fête arrivent ENFIN. Et pour cause ; notre collectif adoré Newtrack, aux commandes de Border City l’été dernier, signe son retour dans l'enceinte des Docks de Paris avec un projet plus que prometteur, Mercury. Au menu : 5 600m2 dédié entièrement à la fête, à la musique et à la culture. On s'y voit déjà !

C'était notre spot préféré de l'été dernier, l'un des rares où la fête n'était plus aphone. Lorsqu'il annonçait sa fermeture, les larmes n'ont pas manqué de couler. Mais voilà : nouvel été, nouvelles fêtes, nouveau format, nouvelle disposition. Si Border City c'est fini, on dit aujourd'hui longue vie à Mercury ! Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, on compte toujours à la direction notre collectif préféré Newtrack, qu'on ne prendra plus la peine de présenter tant ils ont déjà fait chavirer le coeur des fêtards de France et de Navarre, bien plus d'une fois. On vous présente en exclusivité leur nouveau projet pour l’année 2021, toujours situé aux Docks de Paris à Aubervilliers. 

5 600m2 pour faire la fête, rien que la fête  

"Plus qu’un lieu de fête, plus qu’un endroit de passage, votre spot de l'été. Un programme qui mixe expositions, concerts, jeux, food, diffusions sportives et Dj sets".

Bienvenu sur la planète Mercury : 5 600m2, plein air, plein soleil, composée d'amour, de musique et de fête. Depuis l'été dernier, le lieu a été complètement repensé pour devenir l'un des plus grands espaces évènementiels, afin de faire la fête au maximum... dans le respect stricte des consignes sanitaires, évidemment. Et avec ça, l’arrivée de nouvelles plateformes d'activités et loisirs en tout genre. A Mercury, la programmation musicale ira du rap à la pop et au rock, en plus bien sûr de notre bien-aimée musique électronique – cette année, le mot d'ordre est éclectisme. Newtrack prévoit également une scène immersive, avec une scénographie futuriste nichée au cœur du public, pour une expérience unique : une configuration hors norme qui n'est pas sans rappeler les scènes à 360° de Boiler Room. *Larmes de joie*.

De nouvelles plateformes feront également leur apparition. La sécurité dans les lieux de fête étant un sujet que l’équipe a à cœur depuis longtemps, elle prévoit deux safe zones sur le site ; l'une où l’on pourra se rendre si l’on se sent en danger, l'autre à la manière d'un sas de sortie, où l'on pourra attendre son taxi, mais pas seul.e et sans défense. Une zone « Arcade » sera également de la partie, où l’on pourra jouer au ping-pong, au flipper et à de véritables bornes d’arcade. Et on nous chuchotte dans l'oreillette qu'une fan zone réservée au sport serait prévue, pour en faire ou pour regarder diverses compétitions estivales sur grand écran... la surprise reste pleine, le suspens est à son comble.

L’espoir fait vivre (et supporter le confinement, accessoiremment). Alors on y croit et on s’imagine déjà cet été au Mercury, sirotant des cocktails en écoutant de la musique, le tout en regardant le soleil se coucher. Comme le dit Newtrack qui voit son nouveau projet à la manière d’une ville-fantôme jadis utilisée pour développer l’arsenal américain face à l’URSS : « Les portes de la ville sont désormais ouvertes, le vice et la musique règnent à nouveau en maître sur notre colonie. » Et pour coloniser le lieu, vous pouvez compter sur nous !

Pour plus d'infos, suivez la page de notre nouveau spot de l'été préféré.

Publiée par Mercury sur Lundi 26 avril 2021

Fin des articles