Comment virer les gens de son after

© Capture d'écran Facebook

L’after chez soi, une institution à elle toute seule. Mais virer les gens de l’after de chez soi, c’en est une autre... c'est tout un art même. Faire partir les gens bourrés et autres, c’est pas facile ! Cependant, quelques techniques fonctionnent.

Il est 6h, t’es fatigué.e, t’en as marre, t’as trop bu, tu veux dormir, mais les gens que tu as invité chez toi pour l'after sont encore vautrés dans ton canap’ à refaire le monde pour la 150e fois. Comment s’en débarrasser ? Pour se faire, quelques petites astuces existent :

- Éteindre la musique 

- Cacher tout ce qu'il reste d'alcool

- Inventer un mytho bien classique du genre : j'ai oublié, mais j'ai un rendez-vous super tôt avec mon psy demain

- Ouvrir les volets 

- Demander une participation aux frais 

- Appeler soi-même les flics

- Commencer à parler politique

- Commencer à parler des minorités

- Dire qu'on aime bien Zemmour 

- Mettre du Zaz

- Mettre du Michel Sardou, mais attention à l'effet contre-productif, mieux vaut mettre "Le temps des colonies" (et dire qu'on aime bien Zemmour pour l'effet combo) que "Les Lacs du Connemara"

- Se mettre à lâcher son plus beau freestyle rap 

- Faire semblant de recevoir un test Covid positif

- Jeter les pochons aux toilettes (mais qui fait ça ?)

- Voler les pochons (mais qui f...non rien)

- Mettre BFMTV ou LCI ou Morandini ou TPMP

- Se mettre en pyjama

- Se mettre en string et proposer un twerk ou une socca dance ou une queuleuleu

- Se mettre tout nu (peut éventuellement entraîner un autre genre de soirée)

- Raconter un souvenir trop perso qui met bien mal à l'aise, à base d'église et de prêtre ou autre (véridique ou pas, c'est pas ça qui compte)

- Couper le courant – carrément oui

- « Mon chien (ou mon chat) a besoin de calme »

En espérant que maintenant, grâce à nous, les gens se cassent VRAIMENT de chez vous ! 

Fin des articles