Durant le confinement, Chatroulette renaît de ses cendres

DR

Si, comme Max Boublil, tu as toi aussi vu sa mère sur Chatroulette, c’est bien parce que la plateforme fait son grand come-back sur la toile durant ce confinement.

Il y a dix ans, Chatroulette – le fameux site web de messagerie instantanée et de visiophonie – était la star d’Internet. Si l’utilisation de la plateforme était souvent bien douteuse de la part de ses utilisateurs, elle a eu au moins le mérite de rassembler près de 800 000 personnes du monde entier. Un moyen pour beaucoup de se défaire de la solitude. C’est pour cette raison que durant le confinement, Chatroulette revient sur le devant de la toile, permettant ainsi aux gens de se contacter en direct (mais, on l’espère, pas pour montrer leurs kikis).


La France et l'Italie en présence massive sur Chatroulette

Andrey Ternovskiy, celui qui créait le réseau Chatroulette en 2009, s’est exprimé dans un communiqué rendu public par le magazine Society : « Ce qui se passe dans la société est horrible, mais c'est comme une bénédiction pour Chatroulette… Le 3 janvier, j'avais 57 000 visites par jour. Aujourd'hui, j'en ai 100 000 ».

En effet, Chatroulette se refait une santé à l’heure où le virus tente de nous affaiblir. Et c’est d’ailleurs en France et en Italie que le site a fait une immense remontada depuis début mars, comptant ainsi le nombre d’utilisateurs le plus élevé. Society précise également que les conversations durent en moyenne 7 fois plus longtemps qu’avant. « Au rythme actuel, on aura 10 millions d'utilisateurs·rices mensuel·le·s d'ici juillet », ajoute même Andrew Done, le directeur technique du site.

Le problème avec le site, c’est que les gens ont pour habitude d’y aller pour y montrer leurs parties intimes. Pour changer ce phénomène, l’équipe de Chatroulette dit vouloir mettre en place une intelligence artificielle qui serait capable d’identifier les exhibitionnistes et de les bannir. D’autres fonctionnalités seraient en cours de développement. À voir si le fame va durer pour Chatroulette !

Fin des articles