Les salles de concert et théâtres moins risqués que les écoles, bureaux et supermarchés, c'est prouvé

© iStock

« Y a des news qui rendent le smile ! » Une étude allemande de l’université technique de Berlin a révélé que les risques d’infection au COVID-19 sont plus élevés dans les écoles ou les magasins que dans les théâtres.

Le constat de l’université technique de Berlin est sans appel : si les règles d’hygiène et de précaution sont respectées comme le port du masque, la ventilation ou la distanciation sociale, les salles de spectacle sont des espaces clos moins favorables à la propagation du virus que les écoles ou les bureaux. L’expert en ventilation Martin Krieges s’est servi du modèle de risque d’infection de l’université technique de Berlin pour développer un établissement des risques d’infection au COVID-19 dans des espaces clos. Se joindront à l’enquête la Berlin Charité et l’Institut Robert Koch.

 
Mieux vaut regarder un bon film qu'aller à l'école

Même si devant l’enquête, le commun des mortels se retrouvera dans la même position qu’un aveugle tentant de déchiffrer les hiéroglyphes, ce qu’il faut en retenir est qu’un moment passé au théâtre, au musée, chez le coiffeur ou dans un restaurant occupé à 25% de sa capacité max serait moins risqué que de passer une journée dans un lycée ou un bureau.

L’enquête se base sur la quantité d’aérosols inhalées (valeur R) durant le moment passé dans le lieu clos. Les études prenant aussi en compte un port du masque avec une capacité de filtration des particules s’élevant à 50% ; ainsi, dans un théâtre, un opéra ou un musée occupé à 40%, le risque (valeur R) s’élèverait à 0,6 selon l’étude. Pour vous la faire simple, voici ce qu'on en comprend en allant se renseigner sur le site de notre cher gouvernement à nous : « Si l'indice de la valeur R est inférieur à 1, l'épidémie régresse. » Autrement dit, être à 0,6 revient à être dans le vert et évoluer dans un système sanitaire où le coronavirus n'aurait pas ou peu de chances d'évoluer, de se propager et perdurer ; il y a donc un risque majeur dans les supermarchés, bureaux et lycées (où le taux est même alarmant et bien dans le rouge).

À titre d'exemple, voici un peu les différents espaces publics et leur taux de risque de contamination :
- Théâtres, salles de concerts et musées avec 40% d'occupation et port du masque : 0,6R
- Supermarché avec port du masque : 1.0R
- Restaurant avec 25% d'occupation et port du masque dans certains cas : 1,1R
- Bureau avec 20% d'occupation et port du masque : 1,6R
- Lycée avec 50% d'occupation et port du masque : 2,9R

En espérant que le gouvernement prendra en compte ces chiffres et réexaminera les mesures sanitaires prises si contraignantes pour le secteur culturel et de l’hôtellerie. Et on va pas se le cacher, les verres en terrasses avec une ambiance house commencent à sérieusement nous manquer…

Fin des articles