Au secours : un festival hollandais recense un millier de cas Covid

  • Ambre Gely
  • News
  • Publié le 20 Juillet 2021 à 22h00
© Verknipt Festival

Les 3 et 4 juillet dernier s’est tenu le festival Verknipt au Pays-Bas, qui fait aujourd’hui face à une "légère" épidémie de COVID-19.

Alors que le festival avait réuni plus de 20 000 personnes pour partager des bons moments et faire la fête à Utrecht aux Pays-Bas en ce premier week-end de juillet, le Covid est venu plomber l’ambiance – comme à son habitude. Les mesures sanitaires étaient pourtant en règle : le festival se déroulait en plein air, pass sanitaire à l’entrée avec test de moins de 40 heures ou vaccination complète. Malheureusement, le verdict est tombé : la CNBC a signalé une épidémie de Covid à la suite de l’évènement et a été confirmé par le conseil régional d’Utrecht. Pas de moins 1 000 cas ont été recensés sur le site.

 
Des délais trop longs cause de la contamination ?

Le porte-parole du conseil de la santé, Lennart Van Trigt revient sur cette annonce : « Nous ne pouvons pas affirmer que toutes ces personnes ont été infectées lors du festival lui-même : il est également possible qu'elles aient été infectées pendant leur voyage vers le festival ou dans la soirée précédant le festival... ou lors d'une after party. Les cas sont donc tous liés au festival, mais nous ne pouvons pas affirmer à 100% qu'ils ont été infectés lors du festival. » En effet, la durée de validité du test pour rentrer sur le festival amène à se poser des questions : les tests pouvant être datés de 40 heures avant le festival, les risques de contamination sont importants entre ce dernier et l’entrée sur le site du festival. De plus, le temps d’incubation étant variable, difficile de déterminer la date de contamination. Le Premier ministre néerlandais et le ministre de la Santé se sont vus présenter leurs excuses officielles et la durée de validité des tests est maintenant de 24 heures sur le territoire pour rentrer dans un évènement

Alors qu'en France, on vient de recevoir des résultats du concert-test d'Indochine qui se sont révélés plutôt inutiles, on se demande encore une fois si les mesures misent en place valent vraiment le coup. En espérant ne pas revenir en arrière.

Fin des articles