Jean Castex : dès septembre, fumer du cannabis sera passible d’une amende de 200 €

DR

Ce samedi 25 juillet, lors d’un déplacement à Nice, le nouveau Premier ministre Jean Castex a annoncé les futures mesures à mettre en place concernant la lutte contre l’insécurité et, par extension, contre la consommation de drogues.


Dès septembre prochain, les choses vont changer pour les fumeurs de marijuana. Fini les gardes à vue : dorénavant, le consommateur de cannabis pris la main dans le sac sera seulement passible d’une amende de 200 €. Cette expérimentation de l’amende forfaitaire – qui verra officiellement le jour à la fin de l’été – a déjà été mise en place au mois de juin dans plusieurs villes et départements de France, comme le Val-de-Marne (94).


Adieu les poursuites judiciaires

Adieu les poursuites judiciaires, donc. Cette nouvelle mesure présentée par le Premier ministre ce samedi 25 juillet a pour but final de désengorger les tribunaux, mais aussi d’apporter une sanction directe aux consommateurs. « Ce nouvel instrument prévu par la loi sera très efficace dans la lutte contre les points de revente des produits stupéfiants qui gangrènent les quartiers », a également expliqué le Premier ministre.

L'amende, fixée à 200 €, sera susceptible de ne coûter "que" 150 € si elle est réglée dans les 15 jours qui suivent, et pourra monter à 450 € au-delà de 45 jours de retard de paiement. Le consommateur doit bien évidemment être majeur et présenter sa carte d'identité au moment du contrôle.

Fin des articles