Mort bête : Mike Hughes s'écrase avec sa fusée artisanale en voulant prouver que la Terre est plate

Ryan Gosling, un peu plus chanceux mais surtout un peu mieux équipé, dans First Man de Damien Chazelle (2018)

On dirait une proposition gagnante à un jeu où il faut former une phrase la plus bête et méchante possible, du style de Blanc Manger Coco ou Limite Limite. Pourtant cette info n'a rien d'une blague, au grand dam du dénommé Mike Hughes, décédé dans l'histoire. 


Ouais, un homme est mort, c'est chaud. Mais dans le même temps, il est très difficile de traiter cette info avec la solennité qu'un tel drame requiert normalement. Pourquoi ? Eh bien parce que le type à la fusée là, Mike Hughes, défendait une cause indéfendable : prouver que la Terre est plate. Bordel mais qu'est-ce qui leur passe par la tête à ces gens ?? Vous trouvez que c'est une bonne raison pour mourir vous ? Personnellement, et ça n'engage que moi, je trouve qu'aller tenter de prouver la véracité d'une théorie débile dont on a déjà prouvé par plusieurs moyens physiques et intellectuels, à plusieurs moments de l'histoire humaine, l'ineptie totale, ne mérite pas qu'on y laisse la vie. La vie c'est sacré bordel, faut pas la gâcher. Mais je m'égare.

Concernant les détails de cet événement funeste, les voici : Mike Hughes, 64 ans, est monté dans sa fusée artisanale (construite par ses soins donc, déjà c'était mal parti), a décollé, est monté à 1500 mètres, puis s'est écrasé dans le désert de Mojaves parce que les parachutes censés ralentir sa chute se sont pris dans la rampe de lancement et ont été arrachés au décollage. A priori, son but était de prendre une photo de la planète vue d'en haut pour montrer qu'elle est plate, vu que ce genre de photo n'existe pas et n'est pas disponible sur Internet en tapant "photo terre vue de l'espace". 

Le tragique événement a été filmé par les caméras de Science Channel, qui suivait l'aventure de Hughes dans le cadre d'une série documentaire qu'ils ont intelligemment intitulée Homemade Astronauts ("astronautes maison"). Précisons quand même que le bonhomme, surnommé Mad Mike, avait réussi à réunir quelques 7875 $ pour son projet, une somme amplement suffisante pour construire une fusée donc.

Ne faites pas ça chez vous les enfants !

Fin des articles