En Nouvelle-Zélande, les festivals sans distanciation sociale sont de retour

  • Lisa B
  • News
  • Publié le 8 Janvier 2021 à 17h33
DR

En Nouvelle-Zélande, la vie reprend tranquillement son cours, avec moins de 100 cas actifs dans le pays, et un espoir de retour à la normale imminent. À tel point que les festivals de 20 000 personnes ont pu reprendre depuis le Nouvel An.


Des festivals tels que Rhythm and VinesNorthern Bass et Rhythm & Alps ont fait leur grand retour sur le territoire de Nouvelle-Zélande. Les évènements ont pu même accueillir jusqu’à 20 000 personnes, à l’heure où la quasi-totalité du reste du monde est confiné. Sur l’île, des dizaines de milliers de personnes ont ainsi pu festoyer sans qu’aucune règle de distanciation sociale ne soit imposée.  

C’est par exemple le cas du plus grand festival électronique de Nouvelle-Zélande, le Rhythm and Vines, qui a accueilli 20 000 personnes sur le site de Gisborne, entre le 27 et le 31 décembre. Sans l’ombre de gestes barrières. Même son de cloche pour le festival Rhythm & Alps, qui a réuni 10 000 personnes à l’occasion de son dixième anniversaire à Wanaka, sur l'île du Sud, ou encore pour le Northern Bass qui a rassemblé près de 8 000 personnes du 28 au 31 décembre. 

La chance, vous dites ? Croisons les doigts pour cet été !

Fin des articles