Olivier Véran alerte les jeunes fêtards et préconise le port du masque en extérieur

@Border City

Et rebelote, le port du masque en extérieur pourrait bien devenir obligatoire, même en extérieur. Olivier Véran a en effet annoncé que les masques sont dorénavant recommandés aussi bien dans les rues que dans les parcs… et dans les teufs !


Si le masque est de nouveau obligatoire dans les lieux clos depuis le 20 juillet, il pourrait aussi bien le devenir dès lors que nous serons en extérieur. Ce mercredi après-midi 29 juillet, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a en effet donné ses préconisations ; « si vous êtes dans une rue où vous n'êtes pas sûrs de pouvoir garder la distance, le port du masque, moi je le recommande ! », s’est-il écrié, avant d’ajouter : « Il faut que les consignes soient claires, nous travaillons avec les autorités de santé, que nous saisissons régulièrement, en fonction des données de la science ».


"Nous enregistrons des clusters qui sont liés à des activités festives"

Dans ce sens, il a aussi expliqué l’importance pour les personnes vulnérables de bien porter le masque en tout circonstance ; à savoir les personnes les plus âgées ou les personnes fragiles. Il a également bien précisé que les jeunes fêtards devaient prendre garde ; « Nous enregistrons des clusters qui sont liés à des activités festives. C'est l'été, il fait beau, les jeunes ont envie de sortir, mais on peut le faire en respectant les règles ! ».

Une annonce pas si surprenante puisque déjà, le week-end dernier, plusieurs évènements festifs de la capitale ont été annulés par les différentes préfectures. On notera notamment tout le week-end à Border City qui a été entièrement annulé, du jeudi au dimanche, malgré son immense espace extérieur. Depuis cela, les organisateurs de ce nouvel open air ont en effet affirmé que le port du masque avait été formellement imposé lors des prochaines fêtes, contre quoi les évènements futurs seront annulés ; il est donc plus que nécessaire que chaque participant soit responsable et respecte à la lettre ces préconisations.

Selon les dernières informations de l'OMS, la contamination aérosol, qui passe directement dans l'air, serait jugée comme « un risque sérieux ».

Fin des articles