Paris : Jacques ouvre un bar éphémère à DJ sets

  • Lisa B
  • News
  • Publié le 10 Septembre 2020 à 16h33
DR

Le producteur français à la coiffure la plus loufoque de la musique électronique, Jacques ouvre une adresse parfaite pour contrer la fermeture des clubs : un bar éphémère à DJ sets du côté de Strasbourg- Saint-Denis. L’aventure commence dès ce soir (jeudi 10 septembre) et terminera le 7 novembre.

C’est avec trois de ses amis que l’artiste Jacques a décidé d’ouvrir un bar éphémère musical, qui remplacera le Tony jusqu’au 7 novembre, situé dans la rue des Petites Écuries. « Le bar s’appelle TONY mais comme la lettre N en néon sur la devanture est cassée et qu’on va pas la réparer, nous on a envie d’appeler ce projet le TOY pour ces deux mois… » explique Alexandre Gain, son associé qui a déjà ouvert plusieurs squats à Paris, dans un post FacebookL’idée c’est qu’on garde le bar jusqu’à la fin de leur contrat de location gérance qui est le 7 novembre, donc ça fait moins de deux mois à compter d’aujourd’hui. On s’est dit que c’était un bon début qui pouvait nous mener au lieu de nos rêves, c’est pas un club mais c’est déjà bien ! »

« Dans ce bar on propose bien plus que de la bière, on vous propose d’écouter des artistes, en plus avec le COVID on ne voit presque plus jamais d’artistes sauf sur YouTube. » Jacques, pour le moment toujours coincé au Maroc, prend néanmoins le temps de s’occuper de ce qu’il sait le mieux faire : la musique. C’est donc une programmation aux petits oignons que l’artiste nous concocte ; on s’attend à du Pain Surprises à foison, son génialissime label qui rassemble Salut C’est Cool, Miel de Montagne, Petit Prince et tout le gratin. On compte également sur la présence de Ouai Stéphane, Canblaster, Lulu Van Trapp ou encore Kraft de la maison Cracki. La Champion's League de l’électro à la française !

Et ce soir, ça dit quoi ? Un DJ set de Grand Soleil, les deux frères de Pain Surprises amateurs de Techno et de dance anglaise. Aie aie aie !

 
Toy Bar

2bis rue des Petites Écuries – 10e
Dès ce soir

Fin des articles