Les patrons de club bloquent les routes dans toute la France pour contester

  • Lisa B
  • News
  • Publié le 13 Octobre 2020 à 15h33
DR

Ce mardi matin, les patrons de discothèque ont lancé une opération escargot dans toute la France. Le but ? perturber le trafic routier un peu partout pour alerter les pouvoirs publics sur leur situation désastreuse.

Aux grands maux les grands remèdes ; rassemblés sur les grands axes routiers de Lille, Bordeaux, Marseille ou encore Lyon, les professionnels du monde nocturne comptent bien se faire entendre par les pouvoirs publics, visant ainsi une réouverture de leurs établissements. Cela fait en effet presque 7 mois que les clubs sont fermés. « Opération escargot en cours sur l'A55 en direction de Marseille. Les patrons de boîtes de nuit de la région mobilisés pour dénoncer la fermeture de leur établissement à cause de la crise sanitaire. Ils espèrent être reçus en préfecture », a ainsi alerté France Bleu Provence aujourd’hui sur twitter.


« C’est un appel. Si on n’est pas entendus, nous viendrons à Paris le 19 octobre. On nous laisse crever. On veut travailler. » Rodolphe Alliod, gérant de deux boîtes de nuit.

Un premier rassemblement sur la voie routière de Rennes a été aperçu ce matin à 7 heures ; les manifestants ont réclamé le versement des aides promises par l’État, qui ne sont en plus de ça pas toujours à la hauteur de leurs besoins. Rodolphe Alliod, gérants de deux boîtes de nuit, a en effet proclamé : « Les aides de l’État doivent tomber, mais à ce jour, nous n’avons toujours rien. Nous sommes les seuls commerçants qui ont dû fermer complètement depuis le 13 mars. Les bars, les restaurants se sont transformés en discothèques », comme le rapporte Le Progrès.

Ce n’est pas la première fois que les patrons de club militent ; il y a trois semaines, des patrons de clubs venus de toute la Bretagne s’était rassemblés silencieusement sur la place de l’Hôtel de Ville à Rennes, tandis que le 29 septembre, ils ont manifesté devant l’Assemblée Nationale. Un autre rassemblement de ce genre devrait avoir lieu le 19 octobre à Paris.

Fin des articles