Aux Pays-Bas, le gouvernement annonce : « plus d'évènements majeurs avant la découverte d'un vaccin »

Le légendaire festival Awakenings n'aura pas lieu cette année... ni peut-être l'année prochaine. © Awakenings

Certains (beaucoup) vont crier à l’indignation, mais le fait est que nos amis hollandais ont bien raison : il faut éviter la contamination au maximum. Même si ça veut dire plus d’évènement majeur avant l’arrivée d’un vaccin.

Du côté du gouvernement hollandais, on prône la prévention avant tout. Le ministre de la Santé des Pays-Bas, Hugo de Jonge, a annoncé ce jeudi 7 mai 2020 au matin que les évènements rassemblant du public n’auraient pas lieu avant le 31 août, mais surtout que les évènements majeurs n’auraient plus lieu jusqu’à la découverte et la distribution d’un vaccin. Dans des propos recueillis par nos confrères du NL Times, Hugo de Jonge a précisé : « Personne ne sait combien de temps ça va prendre. Bien sûr, on l’espère pour bientôt, mais il faut déjà envisager un an, voire plus. »

 
Une mesure triste mais nécessaire

Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire pour nous autres Français ? Ça veut dire qu’on risque fort de ne pas pouvoir mettre les pieds à des festivals comme l’Amsterdam Dance Event, qui rassemble une ville entière sous le signe de la musique électronique, ou encore le légendaire Awakenings. Le gouvernement hollandais n’a néanmoins pas précisé qui serait véritablement touché et les conditions pour maintenir ou non les évènements. Même le concours national Eurovision est touché, la Pride ou le Pinkpop Festival (grande réunion européenne de rockeurs).

Bien évidemment, on se demande si la même chose va se produire en France. Si cela risquerait d’être triste pour la fête, il s’agit d’une mesure nécessaire pour sortir de la pandémie et pouvoir enfin s’apprécier physiquement où qu’on aille.

Fin des articles