Platines, vinyles et vins naturels dans ce nouveau bar de Pigalle

Stéréo, a.k.a le repère parfait pour les amoureux de vins et de vinyles

A tous mes compères de comptoir, de vinasse et de musique : voilà le bar Stéréo, a.k.a l’équation parfaite pour un nouveau QG de qualité.

 
« Vendeur de vins et faiseur de soirées ». C’est ainsi que se définit le bar Stereo, niché quelque part entre Saint-Georges et Pigalle. Dans une ambiance disco et funk jazzy, Louis et Alexandre nous accueillent pour nous servir autant de bons vins que de bonnes musiques. Avec ses murs en pierres brutes, sa statue grecque qui tient un énorme ballon de vin rouge et ses platines à vinyles, Stéréo est loin d’être un simple bar : on s’y sent presque comme dans un club intimiste.

Une cinquantaine de vins à la carte et une sélection de skeuds à faire tourner la tête 

A la carte ? Une belle flopée de vins sélectionnés avec grand soin par le duo, et directement importés auprès des producteurs. Venues tout droit de Sicile, du Liban, d’Ardèche et de bien d’autres horizons, les cuvées sont toutes naturelles et sans la moindre trace de souffre. Et puisqu’il est important de varier les plaisirs (malgré la densité de cette carte à 50 vins) on profite également d’assiette à tapas, de petits légumes de saison en ragoût, et d’assortiments de fromages et de charcuteries produites dans les Pouilles italiennes.

Mais au Stéréo, on y va aussi (et surtout) pour la musique. Là, on y chine des pépites funk, disco et jazz format vinyles, qu’on a le plaisir de découvrir en laissant le skeud glisser élégamment sur le tourne-disque du bar. Et ça groove sec, un verre à la main tous les soirs du mardi au dimanche, jusqu'à deux heures du matin ! 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @stereoparis le


Stéréo
43 Rue Notre Dame de Lorette — 9e
Du mardi au dimanche, de 18h à 2h

Plus d'infos

Fin des articles