Le premier concert test de France, c'est bientôt et à Marseille

Ça ressemblera à ça, mais assis, moins serrés. Presque comme avant quoi, mais pas trop comme avant quoi. © iStock

Au vu des résultats prometteurs qu’ont donné les concerts test des autres pays comme ceux d'Espagne, d'Angleterre ou des Pays-Bas, la France envisage son premier concert test le 29 mai prochain à Marseille – sans test Covid à l'entrée... mais assis. L'important, c'est de participer ?

Serait-ce enfin notre tour ? Alors que Barcelone n’annonce aucun signe de contamination suite à son concert test ayant rassemblé plus de 5 000 personnes, que 3 000 chanceux.ses se sont rendus à une soirée en club à Liverpool ce week-end et que les Pays-Bas ont carrément organisé un festival test... il semblerait que la France veuille rattraper son retard. L’Inserm, l’Institut National de la santé et de la recherche médicale, a annoncé le 30 avril dernier son intention d’organiser le premier concert test de France à Marseille – et pour de bon, cette fois-ci.

 
Assis avec distanciation spatiale

Pas encore la folie ! Le concert test, organisé en partenariat avec les hôpitaux de Marseille (AP-HM), l’université d’Aix-Marseille et la ville qui met à disposition sa salle du Dôme pour faire halla halla, se déroulera assis avec distanciation spatiale. Cependant, pas de test Covid à l’entrée, le but étant d’être « au plus proche de la vie réelle » et d'en savoir plus quant à la propagation du virus lors de ces événements et des potentielles mesures à mettre en place en conséquence. Deux sessions devraient être organisées rassemblant 4 500 personnes au total, notamment des étudiante.s de l’université. Rendez-vous le 29 mai, ne date qui reste « envisagée », même si « la plupart des autorisations pour mener à bien cette étude ont été délivrées ».

Un autre projet est en cours pour Paris : le concert test de Bercy teasé depuis fin février avec Indochine devrait lui aussi voir le jour courant mai. Ça tombe bien, parce qu’on avait vraiment hâte de voir Nicolas Sirkis nous accueillir comme ça.

Fin des articles