« Skypéro », « coronapéro », « Whatsapparty » : oui, l'apéro continue !

La fête continue

Même en confinement, pas question d’arrêter notre moment préféré de la journée : l’apéro. S’il est vrai qu’il est tristounet de picoler son verre de Jack tout seul en déprimant sur l’évolution de ce maudit virus, les Français ont bien des idées en tête pour continuer à faire de la vie une fête.

L’apéro, c’est bien plus qu’une bière, un cocktail, un verre de vin. L’apéro, c’est notre culture, notre moment de décompression, notre lien social. C’est un moment de partage et d’amour avec les gens qu’on aime. Si nos bars ont tous fermé, et qu’il nous est impossible de rejoindre l’appartement cosy du poto Rico, l’heure de l’apéro virtuel a sonné. Et on compte bien répondre à l’appel : PRÉSENT.E ! En même temps, depuis quand on dit non à une bonne bière fraîche et réconfortante ?


L'heure de l'apéro virtuel a sonné !

Skype, Messenger, Whatsapp, Discord, FaceTime… tous les moyens sont bons pour contacter nos amis, et encore plus pour boire avec eux. Avec mais sans eux, mais avec eux quand même… enfin vous avez capté le truc. De notre côté, on a testé. Oui, on l’avoue, on s’est pas fait prier pour ça. On a pris notre ordi, on a skypé 3-4 potes, on s’est ouvert une binch au fond du canapé, musique en fond sonore et on a tchatché un bon bout de la soirée. Ok, les têtes sont pixélisées, mais t’façon on voit flou au bout de trois verres. Tout ce qu’on veut, c’est continuer à profiter de nos proches.

« Putain ce gros Skypéro fait plaisir, faut qu’on fasse ça tous les soirs franchement », lance une copine avant de lâcher un petit rototo rempli de bière. Il ne nous en fallait pas plus pour partir en fou rire tant cet entrain sortait du plus profond de son cœur. « Skypéro »… pas mal, on se le garde dans un coin de la tête.

Et visiblement, on est loin d’être les seuls à s’offrir ce petit plaisir de confinement pas si confiné (je dis ça au sens "d’intime" parce que le moment est vite venu pour le poto Rico de raconter des détails de sa vie dont nous nous serions bien passé… 3 packs de bière oblige). Ce qu’on appelle le "Skypéro", d’autres l’appellent le "coronapéro" ou encore la "Whatsapparty" ; en bref, un moment de picole à distance de tes potes, un apéro virtuel qui permet de relativiser. Et surtout une belle façon de continuer à célébrer la vie avec nos amis. Allez, santé les Français !

Fin des articles