Pour vendre en festival, il cache sa weed dans… de la litière de son chat

Voilà une histoire qu’on a encore du mal à comprendre, et à tolérer. Voyez plutôt.

Ça s’est passé le week-end dernier, dans un festival européen réputé dont on taira le nom. Un Américain âgé de 26 ans a décidé qu’il lui semblait bonne idée de vendre de la weed sur place. Le problème – en dehors de celui-ci ? Il la cachait dans une litière pour chat, laissée dans sa voiture. Et pour brouiller les pistes, il y a mis son chat aussi, histoire qu’on ne lui demande pas : « Bah pourquoi t’as une litière dans ta caisse ? »

Souci : un chat laissé dans une voiture, ça finit par se remarquer. Et les locaux ont décidé d’alerter la police après avoir constaté que l’animal n’était pas dans son meilleur élément. Une fouille a eu lieu et… les flics ont trouvé les pochons de cannabis parmi – fort probablement – pisses et crottes sèches. Ni une ni deux, ils embarquent le chat, confié à un refuge, et le mec, confié à la justice. Moralité : on n’inclue pas les animaux dans ses bails chelous, et on ne les laisse pas dans une bagnole putain. Ah oui et vendre de la drogue pas ouf non plus.

Fin des articles