Téma La Paire : dis-moi quelle sneaker tu portes, je te dirai qui tu es

Image d'illustration d'une sneaker © Alexander Rotker / iStock

Sur le compte Instagram de Téma La Paire, nos pompes sont passées au peigne fin pour établir un échantillon représentatif de la population française. Et personne n'est épargné.

Que celui qui n'a jamais jugé son prochain en voyant sa paire de pompes me flagelle avec sa semelle : le compte Instagram Téma La Paire opère un profilage de nos névroses en fonction des sneakers que l'on porte. Côté informations personnelles, on n'a pas lourd. Pour seule description, ce sociologue de la basket se définit comme « L'oracle de la matrice, diplômé de la fac de clicli en sociologie des sneakers ». 


On est tous le iencli de quelqu'un

Concentrons-nous donc sur le nerf de la guerre, nos chaussures. Le mode opératoire est double : soit vos chaussures sont capturées d'un éclair en situation réelle et assorties d'un bouquet de punchlines acérées, soit l'auteur nous pond une typologie documentée de type meme d'un modèle en particulier ou d'un crossover parfois nauséabond. Citons les Air Repetax, fumeux mélange ballerine + semelle vapormax dont le son de la bulle cassée nous hante jusqu'à en faire des cauchemars.

Comme le résume bien l'auteur avec la figure de la Air Repetax, on a tous en nous un côté Saint-Germain-des-Prés et un côté Clignancourt. 

Voir cette publication sur Instagram

comme la ligne 4, cette paire a un côté St-Germain-des-Prés et un côté Clignancourt ? ? @code75__

Une publication partagée par TÉMA LA PAIRE ??? (@temalapaire) le

Ce commissaire-priseur de la basket n'a pas froid aux yeux, et mouille la chemise pour débusquer les faux et surtout, établir le profil de celles et ceux qui les arborent en pensant que personne ne débusquera la supercherie.

Voir cette publication sur Instagram

T'as pas le choix tu dois en choisir une, tu choisis laquelle 1, 2, 3 ou 4 ? ?

Une publication partagée par TÉMA LA PAIRE ??? (@temalapaire) le

C'est finalement l'ensemble de la population française qui se retrouve pris dans l'étau de ce profiling pédestre : d'Isabelle, 42 ans et vendeuse d'écharpes en galerie marchande qui lance sa boîte "Créatmosphère" à Jean-Yves, comptable la semaine et naturopathe le week-end en passant par Charlotte et ses Stan Smith neuves qui revient de son PVT en Australie financé par ses parents, le décryptage est féroce et sans concession.

Voir cette publication sur Instagram

"le confinement ça m'a permis de libérer ma créativité et de laisser parler mon côté artistique" ok Picaspoon ?

Une publication partagée par TÉMA LA PAIRE ??? (@temalapaire) le

Voir cette publication sur Instagram

???

Une publication partagée par TÉMA LA PAIRE ??? (@temalapaire) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par TÉMA LA PAIRE ??? (@temalapaire) le

Voir cette publication sur Instagram

Véritable moyen d'expression, ses ongles ont la même programmation que la Fondation Louis Vuitton ?

Une publication partagée par TÉMA LA PAIRE ??? (@temalapaire) le

Voir cette publication sur Instagram

ils vont finir ensemble ces deux-là, c'est écrit ?

Une publication partagée par TÉMA LA PAIRE ??? (@temalapaire) le


Et pour encore plus de news chaussures, demandez-vous si oui ou non vous porterez des méduses cet été

Fin des articles